Les oreilles du silence

EXTRAIT DU SPECTACLE

TEASER

LE SPECTACLE

Il est conçu comme une suite de séquences qui ont chacune leur atmosphère, leur corporéité. Il n’y a pas de décor, juste des blocs noirs de hauteur différentes qui guide le voyage de la conteuse. ‘Chercher de quoi on est fait, suivre le fil d’ombre et lumière qui nous tisse et nous relie à l’infini. C’est simple. C’est précieux.’* La création lumière est minutieuse. Chaque séquence a sa luminosité singulière. 

Toujours à l’affût de sonorités inédites, à la fois modernes et imprégnées de tradition, Grégoire Tirtiaux  joue une musique aux racines profondes. Il accompagne la parole et le jeu avec différents instruments dont son incroyable saxophone-baryton et un Guembri venu du Maghreb. ‘Quand les mots se taisent, la musique de Grégoire souffle sur nous un vent qui nous ébouriffe et nous caresse. De leur rencontre, nous nous réchauffons au feu de l’indicible.’*

*Échos de Laurence Vielle, poétesse, accompagnatrice de l’écriture.

LA THEMATIQUE

Une plongée poétique dans nos silences. Des récits intimes de moments où la bouche reste muette, des histoires d’hommes et de femmes qui ont préféré éteindre leur mémoire. ‘Oublier, il faut oublier, nous dit Aarhon, un rescapé d’Auchwitz.  Bernadette Heinrich évoque un parcours le sien, dans lequel résonne l’Histoire des peuples. Tout au long du spectacle, des questions émergent. Qu’est-ce que l’on tait ? Qu’est-ce qui nous fait taire ? Avec elle, on se demande si les mots arriveront se dégeler, à se frayer un passage dans le bruissement et l’abrutissement du monde ? 

Le spectacle est conçu pour une salle équipée avec une jauge autour de 150 personnes, ce qui permet de garder une atmosphère d’intimité propice à l’écoute de ce spectacle.

Des séances scolaires sont les bienvenues. Le spectacle peut être accompagné de débats ou d’ateliers de parole sur la thématique du Silence, des tabous … Un dossier pédagogique est mis à disposition. Les artistes sont à la disposition des associations ou enseignants pour co-construire avec eux ces temps d’échange.

 
 
 
 
 
 
 
 
LA DISTRIBUTION

Conception, jeu, écriture:   Bernadette Heinrich
Au saxophone et au Guembri: Grégoire Tirtiaux
Accompagnement à l’écriture: Laurence Vielle
Exploration rythmique et corporelle: Régine Galle
Soutien à la mise en scène: Luca Franceschi
Scénographie et création lumière: Cyril Aribaud
Costumes: Patty Eggerickx

Une production du Collectif FABULA.

Avec le soutien du Service Général de la Création Artistique – FWB.

Le spectacle a été accueilli en résidence au Boson, au Théâtre de la Parole à Bruxelles, à l’Espace Senghor (CCEtterbeek), aux Abattoirs (CCNamur)

 
 
 
 
 
 
 
TECHNIQUE 

Durée: 60 minutes
Spectacle tout public à partir de 12 ans
Jauge: 150 personnes.
Fiche technique et plan feu disponibles sur demande.

COUT DU SPECTACLE
Le spectacle est reconnu par les ‘Tournées Art et Vie’.
Référence:  Code star = 6294-23

CONTACT

34/1 rue aux Choux
1000 Bruxelles.
N° entreprise : 896.469.248
Tél: 0477 753131

collectifabula@gmail.com
http://www.collectifabula.com

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :