ABDELMALEK KADI

Chypre-1.jpg

Abdelmalek Kadi, après avoir été professeur de français et d’histoire une brève période s’est lancé dans une carrière théâtrale.

Le théâtre Jeune Public
Il travaille d’abord dans le théâtre Jeune Public au théâtre de la Guimbarde où les spectacles sont souvent le fruit de créations collectives ou créés au départ de textes existants dont des contes, notamment ‘Bebe et monsieur Don Pomposo’, de José Marti, pour ne citer qu’un exemple.
En plus des spectacles, il mène une grande quantité d’animations théâtrales dans
toutes les écoles de Bruxelles et de Wallonie, pour tous les niveaux, du primaire au supérieur. Parallèlement, il dirige des formations centrées sur le langage théâtral pour diverses institutions comme les centres culturels ou l’Union des Villes et des Communes pour les enseignants, les animateurs culturels, …

Explorations
Il devient membre de la célèbre compagnie de théâtre bruxelloise Dito Dito où il explore des thèmes liés à la ville à travers un répertoire résolument contemporain.
Les créations étaient très souvent collectives. Soit que nous partions de textes contemporains, soit que nous passions commande à un auteur, soit encore que nous écrivions nous-mêmes nos textes.
Période excessivement riche qui permettait d’explorer toutes sortes de matériaux allant de l’opérette à des récits de ville ou des chansons de rap, le tout dans des formes jamais figées et toujours en recherche, en élaboration. C’est l’occasion pour lui d’explorer des productions plus personnelles en solo ou avec la complicité d’autres artistes issus des autres disciplines comme les musiciens,  les danseurs, les plasticiens, les conteurs, …

Interdisciplinarité
Abdelmalek Kadi n’aime pas les purismes et les frontières entre les disciplines et peut passer allègrement d’un genre à un autre, sans complexes et sans interdits.
Il a exploré la poésie contemporaine avec des musiciens classiques autant que des musiciens de Jazz comme Pierre Viana, Dick Van Der harst, …
Il a joué dans un opéra ‘Judaspassie’, de Dominique Pauwels par la compagnie gantoise Lod.
Il a lui-même monté un opéra ‘Didon et Enée’, de Purcell.
Il a monté des spectacles avec des danseurs-chorégraphes, notamment Sidi Larbi Cherkaoui.
Il a créé des spectacles au départ d’une littérature qui n’était pas du tout destinée à la scène comme ‘Qui Je Suis’, de P.P Pasolini ou le récit de voyage de Henri Michaux ‘Un Barbare en Asie’.
Il s’est bien intéressé au conte.
Il a monté un spectacle ‘Shérazade’, au départ de l’incontournable ‘Mille et Une Nuits’. Il a monté un conte moderne ‘L’homme qui plantait des arbres’, de Jean Giono. Il a créé tout récemment ‘Chypre’, une adaptation d’Othello de Shakespeare. Et voilà qu’il s’intéresse aujourd’hui à ce joyau de la littérature persane ‘Le Jardin des Roses’ que sont ces merveilleux contes de Saadi.
Il crée avec Bernadette Heinrich en 2016, le Collectif Fabula, structure de création et de production soutenu depuis par la Fédération Wallonie Bruxelles (domaine Interdisciplinaire – secteur Art de la scène).

 

Pédagogue de la voix
Simultanément comme en écho à son travail de création, Abdelmalek Kadi  mène une activité de pédagogue que depuis trente ans, il n’a jamais cessée.
Il a enseigné le jeu théâtral basé sur le corps et la voix dans plusieurs écoles de théâtre. Il intervient encore de façon régulière sous forme de stages pour différentes écoles ou des organismes de formation comme par exemple le CIFAS (Centre International de Formation aux Arts de la Scène) ou l’AKDT (l’académie d’été de Wallonie).
Depuis vingt ans, il s’est spécialisé dans une approche de la voix basée sur une connaissance du corps et de la respiration.
Cette approche peut être mise au service de l’expression artistique, en travaillant avec des chanteurs, des acteurs, des conteurs,… ou s’adresse de manière plus générale à tous les métiers de la voix comme les enseignants, les formateurs, … ou encore tout simplement à des gens intéressés par le phénomène de la voix .

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :