Le jardin des Roses

 

‘JE VOULAIS CUEILLIR LES ROSES DU JARDIN, MAIS LE PARFUM DES FLEURS M’A ENIVRE’

Un spectacle de Abdelmalek Kadi d’après un texte de SAADI

C’est ainsi que Saadi commence son long poème. Nous sommes à Bagdad au XIIIe siècle. ‘Le Jardin des Roses’, en persan ‘Le Gulistan’ est un recueil de contes dans la veine des écrits de Confucius, de Lao Tseu ou plus près de nous Montaigne. Il possède la caractéristique des grandes œuvres, celle d’offrir des lectures à plusieurs niveaux. Il peut être lu uniquement pour se distraire en même qu’il est la base et le le ciment de l’enseignement de générations entières. 
Comme tous les grands textes, ‘Le Jardin des Roses’ semble avoir été écrit hier, spécialement pour nous, pour répondre à nos interrogations d’aujourd’hui, à nos inquiétudes aussi.


Mais mieux que des réponses, le grand poète nous fera entrevoir la possibilité d’un monde meilleur.
Voilà, que chacun de nous se découvre un jardin intérieur dans lequel avec un peu de bonne volonté, il pourra lui aussi faire pousser des roses.
Abdelmalek Kadi nous livre ici, au départ de ce grand texte, un spectacle d’une grande sensualité où l’humour et la gravité se mêlent pour faire jaillir la poésie.

Jeu, texte et mise en scène : Abdelmalek Kadi
Chant et daf : Khaled Alhafez

Spectacle reconnu par les tournées Arts et Vie.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :